REPUBLIQUE DU SENEGAL - MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'ACTION SOCIALE

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Données générales

L’hépatite virale constitue un  problème mondial de santé publique, comparable à celui posé par d’autres grandes maladies transmissibles comme le VIH, la tuberculose ou le paludisme.

Malgré la lourde charge qu’elle fait peser sur les populations dans toutes les régions du monde, les hépatites  n’étaient pas vraiment considérées comme une priorité pour la santé et le développement jusqu’à une date récente. Elles  ne seront  plus négligées désormais avec l’adoption de la résolution sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030 en particulier, l’objectif 3 des ODD qui  appelle expressément à prendre des mesures pour combattre l’hépatite virale.

L'hépatite est une inflammation du foie, de diverses étiologies (bactériennes, virales, médicamenteuses, alcooliques, toxiques, immunitaires). Parmi celles-ci, les hépatites virales constituent une véritable menace de santé publique en raison de la morbidité et de la mortalité qu’ils occasionnent et des flambées épidémiques qu’ils peuvent entraîner.

Il existe 5 virus  spécifiques: hépatites A, B, C, D et E (HAV, HBV, HCV, HDV et HEV), nommés selon l'ordre dans lequel ils ont été découverts et classés  généralement en deux groupes : entériques et parentéraux.

Les hépatites A et E sont généralement causées par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés. Les hépatites B, C et D surviennent généralement à la suite d’un contact parentéral avec des liquides biologiques infectés: transfusion de sang ou de produits sanguins contaminés, actes médicaux invasifs pratiqués avec du matériel contaminé et, pour l’hépatite B, transmission de la mère à l’enfant à la naissance ou d’un membre de la famille à un enfant, et aussi contact sexuel.

Les 2 virus entériques, HAV et HEV, sont transmis principalement par  voie oro- fécale  et peuvent être associés à des épidémies aiguës. Les infections surviennent après l'ingestion d'aliments ou d’eau contaminés. Les présentations cliniques vont de la maladie asymptomatique à la maladie légère ou sévère, mais elles sont généralement auto-limitées sans séquelles à long terme. L'exception notable est la mortalité exceptionnellement élevée causée par le virus de l'hépatite E (VHE) pendant la grossesse, dans laquelle il y a jusqu'à 25% de mortalité. Les mesures visant à améliorer l'hygiène personnelle et environnementale sont adéquates pour prévenir la propagation de ces virus de l'hépatite entérique.

Les virus transmis par voie parentérale (B, C et D) sont principalement transmis par l'exposition au sang et aux fluides corporels infectés. Les voies de transmission communes comprennent: la transmission de la mère à l'enfant, la transmission intrafamiliale, la transmission sexuelle, les transfusions sanguines / sanguines et l'exposition percutanée (blessures par piqûre d'aiguille, perçage corporel / scarification traditionnelle, pratiques d'injection dangereuses et équipement médical mal stérilisé). Les formes  cliniques comprennent à la fois une hépatite aiguë et une infection chronique conduisant à des complications à type  de cirrhose, d'insuffisance hépatique et de carcinome hépatocellulaire. Les virus des types B et C, en particulier, sont la cause la plus courante de cirrhose et de cancer du foie en Afrique et au Sénégal.

Des vaccins actuellement efficaces et autorisés sont disponibles pour la prévention de l’hépatite A, de l’hépatite B et de l’hépatite E (uniquement autorisé en Chine). L’hépatite D  peut également être évitée, car l'immunisation contre le VHB protège contre le VHD.

Pour le VHB, le traitement antiviral permet de réduire le risque de transmission, d’améliorer le pronostic et  de réduire la possibilité de développer des complications de la cirrhose et de la mort. Les nouveaux antiviraux à action directe (DAA) pour le traitement de l'hépatite C chronique sont associés à> 95% de réponse virale soutenue ou de guérison virale à 12 semaines. Cependant, afin de lutter contre l'hépatite virale, il est essentiel de diagnostiquer les personnes infectées et d'assurer un lien approprié avec les soins, ainsi de mettre en œuvre des stratégies préventives efficaces.

Actualités